Catherine LATREILLE

First name: 

Catherine

Last name: 

LATREILLE

Main field of expertise: 

General fields

Specialized in: 

Biodiversity
Conservation
Habitat conservation/management
Mangroves
Coastal development & planning

Geographic region: 

European continent

Name of organisation: 

Conservatoire du littoral

Type of organisation: 

Governmental/public administration

Main project your organisation is involved with, in relation to (sub)tropical biodiversity: 

Restauration et Reconstitution de reliques de forêts semi-sèches sur le massif de La Montagne, La Réunion. Projet soutenu par l'Union Européenne dans le cadre du programme LIFE +. Durée : 5 ans depuis le 1er janvier 2009 Montant : 2,6 millions d'€ Objectifs : restaurer 30 ha et reconstituer 9ha de forêts semi-sèches avec, notamment, plantation de 90 000 plants issus de 46 espèces endémiques. partenaires : Parc National de La Réunion, Etat, Région Réunion et Département de la Réunion Projet en cours avec informations à disposition sur le site de la Commission Européenne ainsi que le Parc national de La Réunion.

Projet de restauration des forêts littorales sur trois sites de Mayotte. projet co-financé par le Conservatoire du littoral ainsi que l'Etat, au titre de la Stratégie Nationale de Biodiversité. Montant : 220 000 € Durée : 3 ans Les objectifs visent à tenter de réintroduire en milieu naturel 15 000 plants indigènes dans des habitats naturels très appauvris par les pratiques agricoles et progressivement envahis d'espèces Exotiques envahissantes.

Réalisation d'un verger conservatoire pour Hernandia mascarenensis, espèce endémique de La Réunion, en voie d'extinction mondiale. Durée : projet démarré depuis 2008 Objectif : réintroduire en milieu naturel, sur une parcelle identifiée et parfaitement circonscrite, 200 plants issus de semenciers identifiés et répertoriés parmi la cinquantaine de pieds adultes survivant en milieu naturel dans le Sud Est de La Réunion. Montant du projet : 200 000 €, en co-financement avec l'Union Européenne (programme FEADER).

Les 7 régions ultra périphériques (RUP) et les 21 pays et territoires d'outre- mer (PTOM) de l'Union européenne possèdent une biodiversité d'une richesse exceptionnelle unanimement reconnue. Les zones humides de ces régions et territoires sont essentiellement littorales. Elles représentent des espaces de biodiversité inégalée notamment grâce à leur rôle d'accueil de la faune (reproduction, alimentation, halte migratoire). Ces écosystèmes diversifiés (mangroves, étangs, lagunes) fournissent de nombreux services écosystémiques aux communautés locales, notamment la régulation des crues, la recharge des eaux souterraines, l’épuration de l’eau et la protection du trait de côte lors de cyclones. Or dans les outre-mers européens, les zones humides littorales sont particulièrement fragiles et menacées. Par ailleurs, comme elles sont mal connues et que les méthodes et outils de gestion font défaut, leur conservation est à améliorer. Pour ces raisons, les acteurs impliqués dans la préservation des zones humides rencontrent des difficultés à intégrer les objectifs de conservation dans les politiques locale, nationale ou européenne. Il est urgent d'impulser une dynamique collective pour la préservation des zones humides littorales de l'outre-mer européen. Pour répondre au déficit de reconnaissance, de connaissance et au besoin d'outil pour la gestion des zones humides, le projet MANG a pour ambition de : • Poser les bases techniques et méthodologiques pour que les zones humides des RUP et PTOM, rattrapent leur décalage en matière de connaissances, de réseaux et de capacités • Définir, pour chaque site, des stratégies de conservation impliquant l'ensemble des acteurs concernés. • Porter à connaissance des publics et acteurs concernés, des informations utiles et pertinentes pour une meilleure prise de conscience et une appropriation des valeurs et des services écosystémiques de ces milieux. Ainsi, deux organismes expérimentés dans le domaine de la préservation des espaces naturels d'outre-mer (le GIP Aten – Coordonnateur, et le Conservatoire du littoral - Partenaire) s'associent pour porter le projet MANG. L’Aten a pour mission la mise en réseau et la professionnalisation des gestionnaires et coordonne le programme TEMEUM de renforcement des capacités des gardes. Le Conservatoire du littoral, en charge du Pôle-relais mangroves et zones humides d’outre-mer, préserve déjà un grand nombre de zones humides diversifiées en outre mer dont 6 d’entre elles sont labellisées Ramsar. Il dispose à ce titre d’un réseau opérationnel de gestionnaires locaux (réserves, parcs, collectivités). Le projet MANG se décline en 4 activités : • Activité 1 : Réaliser une méthode de diagnostic de site et le porter à connaissance des parties prenantes dans les actions de gestion et de conservation • Activité 2 : Préciser une méthodologie participative de gestion des zones humides • Activité 3 : Faire connaître et permettre l’adoption de ces méthodologies de travail à l’ensemble des gestionnaires des zones humides • Activité 4 : Implication des différents publics concernés pour une meilleure conservation des zones humides. Ce projet, sur 36 mois, concerne en priorité les acteurs impliqués dans les zones humides européennes d'Amérique et de l'Océan Indien . Il a vocation à bénéficier à l'ensemble des RUP et des PTOM. Grâce à une appropriation des outils élaborés et à une gestion participative des zones humides, les valeurs et services écosystémiques seront mieux connus de tous. Ainsi la dynamique collective impulsée pour la préservation des zones humides littorales de l'outre-mer européen sera pérennisée.

Good practices your organisation could share on tropical and subtropical sustainable biodiversity management: 

Topic: 

gestion des agricultures littorales et tropicales

Purpose: 

reconnaître les pratiques agricoles littorales les nommer et les caractériser à l'échelle des territoires concernés réfléchir à leurs devenir : les conforter (en produisant des prescriptions en vue de les améliorer) et/ou les cantonner et/ou les déplacer

Methodology implemented: 

??????

Existing results: 

zonages de vocation des sols Cahiers des charges techniques améliorant ; recommandations formations des agriculteurs concernés

Good practice & policies your organisation suggests/desires on (sub) tropical biodiversity management.: 

Topic: 

contrôle des EEE

Purpose: 

améliorer le contrôle d'EEE jugées prioritaires à l'échelle d'un territoire

Methodology implemented: 

articulation recherche/gestion démarche d’identification conjointe des risques/et gains

Existing results: 

itinéraires techniques pour la mise en œuvre de méthodes de lutte raisonnée identification des représentations culturelles associées aux espèces à contrôler propositions de documents pédagogiques en vue d'appropriation par la société civile des objectifs de contrôle

Indicate info on projects dealing with socio-econ. valuation of biodiversity your organisation has been involved in/aware of.: 

Topic: 

Projets dédiés à la valeur pédicinale eta romatique des certaines espèces végétales indigènes

If involved in policy formulation / implementation, name policy related to your local policy in (sub)tropical biodiversity: 

NON